Se rendre à vélo au travail aurait un impact positif sur le taux d’absentéisme et sur les performances des travailleurs.

L'ASBL Pro Velo et Transport & Mobility Leuven ont réalisé deux études sur l'impact économique du vélo en Belgique . Parmi les conclusions publiées cet été : « Trois kilomètres à vélo, trois jours par semaine, permettent de réduire le taux d’absentéisme d’un jour par an, en moyenne, par employé.» Un constat également posé aux Pays-Bas : les Néerlandais qui se rendent à bicyclette au boulot travaillent également 1,3 jour de plus que leurs collègues.

Mais promouvoir le vélo a aussi des avantages économiques. Ainsi, à Bruxelles, l’usage du vélo aurait rapporté plus de 47 millions d’euros et les employeurs bruxellois auraient épargné plus de 20 millions d’euros.

Enfin, promouvoir l’usage du vélo pour effectuer le trajet domicile-lieux de travail permettrait également aux entreprises de démontrer leur engagement et leur responsabilité sociétale auprès de leur clients et partenaires et de donner une image de société dynamique, soucieuse de l’environnement et résolument tournée vers l’avenir.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *