Du marc de café plutôt que du bois pour alimenter le poêle cet hiver… Ca va sentir bon dans les chaumières.

Le marc de café séché a un meilleur pouvoir calorifique que le bois de résineux (5 kW contre 4,5 kW). Et le taux de cendres est très faible. Forte de ce constat, une société française, Ecovalim, a décidé de transformer le marc de café en bûches ou granulés. Pour fabriquer ce combustible, elle récupère 3.000 tonnes de marc de café par an auprès de restaurants, de distributeurs de café et de 4.000 particuliers. Une matière première gratuite jusqu’ici inutilisée et totalement recyclée ! En plus, pas besoin de changer de poêle à bois pour consumer ces bûches de café…

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *